Comment prendre soin de votre hamster

Que vous ayez une vie calme ou frénétique, les soins de votre hamster, réduits au minimum, vous permettent de profiter pleinement de la compagnie de ce petit animal dont l’entretien se révèle, en outre particulièrement peu coûteux.


le hamster

L'une des premières décisions à prendre, lorsque vous achetez un hamster, elle celle relative à son habitation. Ce choix dépend en partie de la présence éventuelle, au sein de votre foyer, d'un autre animal pouvant représenter un danger pour le nouvel arrivant, ce qui est le cas du chat, mais parfois aussi du chien.Dans la mesure où le petit rongeur n'émet pas d'odeur désagréable, il vous est possible d’installer la cage dans votre salon, où votre surveillance peut être exercée en permanence. Vous pouvez jeter votre dévolu sur un aquarium désaffecté : aucun débris de nourriture ou de litière ne sera projeté à l'extérieur. Si vous achetez une cage, posez-là sur une surface aisément lavable.

Endroits à éviter pour l’installation du hamster

  • Devant une fenêtre non située au nord, en raison du soleil.
  • Près d’une chaîne stéréo ou d’une télévision, dont le son va gêner l’animal.
  • Dans les courants d’air.
  • Dans la cuisine, à cause des odeurs et des exhalaisons.
  • Dans la salle de bains, trop humide.
  • Près de plantes d’appartement, dont les feuilles pourraient se révéler toxiques.
  • A portée d’un chien ou d’un chat.

Arrivée

Lorsque vous installez le hamster pour la première fois dans sa cage, évitez de trop le manipuler, car il est sans doute perturbé par le trajet. Il est préférable de le laisser explorer ses nouveaux quartiers à loisir, puis de vérifier que tout va bien ; une fois l’inspection terminée, il va se retirer dans son nid (on dit aussi parfois sa « chambre »), d’où il émergera au crépuscule, en quête d’eau et de nourriture.

Nourriture et abreuvoirs

Présentez au hamster sa nourriture dans un pot de terre cuite lourd, impossible à renverser : il ne risquera ni de se trouver par inadvertance privé nourriture, ni de ronger sa gamelle.

CONSEIL MALIN : Essayez toujours d’installer la maison de l’animal à un endroit bien visible, où vous pouvez le prendre facilement.

Ne donnez pas à boire au petit rongeur dans mi récipient ouvert, qui sera bientôt souillé de déchet de litière risquant de répandre l’eau sur le sol de la cage et d’entretenir une humidité préjudiciable à la santé de l’animal. Il existe des abreuvoirs à distribution automatique spéciaux, que l’on peut fixer aux parois de l’habitation à l’aide d’un fil de fer. Vérifiez que la bouteille est facilement accessible.

LE SAVIEZ-VOUS ? Faute d’un entretien régulier, les côtés de l’abreuvoir risquent de se couvrir rapidement d’algues microscopiques.

Il existe dans certaines cages des endroits où il est commode de suspendre l’abreuvoir, en particulier dans les structures tubulaires, spécialement conçues pour visser la bouteille sur l’un des éléments. Les abreuvoirs pour rongeurs, en acier inoxydable, résistent aux incisives coupantes et protègent les deux balles mobiles qui se trouvent à l’intérieur — l'une d’entre elles seulement est visible.

Remplissez toujours complètement le récipient afin de créer un vide, une fois que vous le retournez ; l’eau ne peut se déverser sur le sol de la cage. Bien que les hamsters en bonne santé ne boivent pas beaucoup (moins de 2 cl par jour), il est préférable de renouveler l’eau tous les jours, afin d’éviter la prolifération de bactéries dangereuses pour leur système digestif. Lavez l’abreuvoir une ou deux fois par semaine, surtout si vous diluez dans l’eau un supplément en vitamines et en minéraux.

Nettoyer l'intérieur de la bouteille avec un goupillon, en utilisant toutefois les produits désinfectants avec précaution — choisissez ceux destinés aux accessoires de petits mammifères.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Si votre hamster paraît manger davantage, c’est parce qu’il emporte sa nourriture dans son nid et l’engrange au lieu de la consommer. Les graines constituent l’essentiel de la nourriture du hamster, qui utilise ses pattes antérieures pour tenir la nourriture.

Nourriture

Les hamsters se nourrissent essentiellement d’éléments végétaux variés, en particulier de graines et de fruits secs. Les animaleries proposent plusieurs mélanges qui constituent une base alimentaire satisfaisante pour votre petit rongeur. Toutefois, les ingrédients pouvant varier d’une marque à l’autre, choisissez plutôt un produit de bonne qualité —l’animal ne consomme que de 5 à 7 grammes de nourriture par jour, en moyenne.

Mélanges industriels

Le mélange typique proposé en animaleries contient les produits suivants : blé, pois secs, flocons de maïs et de luzerne, auxquels s’ajoutent parfois des cacahuètes et graines de tournesol, très riches en huile, et ne devant être données au rongeur qu'avec parcimonie, afin d’éviter qu’il ne devienne obèse.

Cette nourriture pose un seul problème : elle permet au hamster de sélectionner les aliments qu’il préfère, ce qui peut occasionner un déséquilibre alimentaire. Il est fortement déconseillé de donner de l’avoine à votre animal, car les extrémités pointues des graines ont tendance à lui blesser les bajoues — sous forme de gruau, cette céréale ne représente aucun danger. Présentez à votre hamster nain des graines moins volumineuses que celles destinées au hamster standard (hamster doré). Vous pouvez ajouter au mélange des graines pour perruches ou des épis de millet.

Nourriture fraîche

Outre les mélanges industriels, donnez à votre petit compagnon de la verdure, source importante de vitamines et de fibres. Les aliments frais offrent d’autres avantages, en particulier lors de la gestation des femelles - il est prouvé que les hamsters exclusivement nourris de nourriture sèche ont des portées moins importante que ceux bénéficiant d'une alimentation variée.

Les barres de céréales, très appréciées par les hamsters, doivent être données avec parcimonie.

Cultivez vos pissenlits

Que vous ayez ou non un jardin, il vous est possible d’avoir en permanence des feuilles de pissenlit pour votre petit animal :

  • Déterrez la racine d’un pissenlit.
  • Coupez-la en sections à l’aide d’un couteau ou d’un sécateur bien aiguisé.
  • Plantez les sections dans un pot, à ras de la surface de la terre.
  • Entretenez une chaleur humide en laissant le pot devant une fenêtre bien éclairée, ce qui favorise la pousse des feuilles.
  • Prélevez les feuilles par rotation, en veillant à en laisser quelques-unes.

Vous pouvez utiliser des légumes ou des plantes sauvages, telles que le pissenlit, qui représentent une source de calcium appréciable — veillez toutefois à ne pas les ramasser près de zones cultivées à l’aide d’engrais chimiques, ni sur le bord des routes, souvent traité au désherbant ou souillé par les chiens en liberté. Votre hamster apprécie les carottes, qui doivent être lavées, épluchées et coupées — voire râpées — avant de lui être présentées. Les pommes bien sucrées sont également conseillées, car il semble qu’elles réduisent le cannibalisme des femelles envers leurs petits.

CONSEIL MALIN : Proposez régulièrement , à votre animal des morceaux de feuilles ou de légumes, mais en petite quantité, afin d’éviter tout dérangement digestif.

Bien entend, vous devez ramasser la nourriture fraîche non consommée avant qu'elle ne se détériore, tant sur le sol de la cage que dans le nid. Dans la nature, il semble que les hamsters ne rapportent dans leur terrier que des aliments secs. Bien que vous puissiez simplement déposer de la nourriture fraîche sur la litière, il est préférable de la proposer dans un récipient à part. Ne l’ajoutez pas au mélange sec, car ce dernier risque de moisir à son contact.

CONSEIL MALIN : Les aliments frais, tels que le pissenlit, la carotte râpée, la pomme et le concombre peuvent faire partie de la nourriture régulière du hamster. Les œufs durs sont appréciés par les hamsters, surtout par les femelles sur le point de mettre bas ou allaitant, mais donnez-les en petite quantité.

Suppléments en protéines

Les Nains russes consomment des invertébrés. Vous pouvez leur offrir quotidiennement des vers de farine, que les animaleries spécialisées en oiseaux et reptiles vous fournissent — il s’agit de la larve du charançon. Ces insectes peuvent être élevés dans un récipient hermétique de plastique avec du poulet en guise de nourriture — ou du son, mais la valeur nutritionnelle de cet aliment est moins bonne, celle des vers de farine risque également de diminuer.

Si vous conservez les vers dans un endroit frais retardant leur développement, ils restent à l’état de larves plusieurs semaines.

Leurs mouvements étant lents, les hamsters n’ont aucun mal à les attraper, surtout si vous les proposez dans un récipient, Un peu de gruyère râpé constitue également un apport en protéines et en calcium. Enfin, le lait maternisé en poudre peut être offert aux mères gestantes ou allaitant ; saupoudrez-le à la surface de pommes coupées afin qu’il adhère bien à leur chair.

CONSEIL MALIN ; Veillez à respecter les dates limites d’utilisation indiquées sur les paquets. Des aliments ayant perdu leurs vitamines risquent de ne pas être assez nourrissants pour l’animal. Les friandises pour hamsters vous permettent de l’apprivoiser et de l’habituer à manger ce que vous lui tendez.

Autres suppléments et granulés

Un grand choix de suppléments de vitamines et de minéraux est aujourd’hui disponible, pouvant compenser les carences éventuelles de la nourriture du hamster. Ces produits, autrefois destinés à tous les animaux sont petit à petit remplacés par d’autres, spécialement conçus pour les petits rongeurs. On trouve ces suppléments sous forme de liquide ou de poudre. Les liquides, administrés dans l’eau de boisson, sont en général moins riches que les poudres. Il est toujours très important de suivre à la lettre les instructions du fabricant, car une surconsommation régulière risque, à long terme d’être dangereuse pour l’animal. Toutefois, si vous nourrissez votre hamster avec des granulés, il n’a pas besoin de suppléments : cet aliment contient tous les ingrédients et nutriment qui lui sont nécessaires. Achetez vos produits dans un magasin qui écoule régulièrement ses marchandises, afin que la date de conservation soit éloignée.

Les conditions de stockage sont également importantes. Conservez les granulés dans un récipient hermétique et dans l’obscurité. Les suppléments sous forme de liquides concentrés, en particulier, doivent être conservés à l’abri de la lumière, ce qui explique qu’ils soient souvent vendus dans des bouteilles de couleur foncée. Les friandises, qui existent sous plusieurs formes et plusieurs tailles, doivent être disposées dans la cage de façon à ne pas être souillées.

Friandises à ronger

Il est capital pour le hamster de pouvoir limer ses incisives afin d’empêcher leur croissance excessive et leur déviation. Vous pouvez lui donner de petits rameaux issus d’arbres non toxiques, tels que des branches de pommier — vérifiez bien qu’ils n’ont pas reçu de traitement chimique, car les rongeurs avalent souvent des morceaux de l’écorce. Proposez également à votre animal des accessoires à ronger spécialement conçus, que vous déposez sur la litière, bien qu’il soit important de les remplacer s’ils sont souillés. Les os de seiche, également, ont leur utilité : non seulement ils aident l'animal à limer ses dents, mais ils constituent un apport calcium et en minéraux indispensables. Outre les friandises, vous pouvez donner à votre animal des accessoires en bois, à ronger pour l'usure de ses incisives.

Conseil malin 

Il est très facile de préparer vous-même une friandise à ronger, à base de pain complet. Si vos enfants effectuent cette préparation, attention aux coupures et aux brûlures !

  • Coupez des morceaux de croûte de pain complet.
  • Mettez-les au four à basse température, pour les dessécher.
  • Laissez-les refroidir avant de les proposer à votre animal.
  • Remplacez les miettes non consommées au bout de deux jours.
  • Ôtez-les si elles sont mouillées par inadvertance, afin de leur éviter de moisir