Inscription au concours

En vous inscrivant dans une ou plusieurs associations consacrées au hamster — elles se développent en France —, vous serez au courant de toutes les expositions organisées.


les concours d'hamster

Les concours les plus importants sont annoncés dans les magazines spécialisés. Veillez à envoyer votre candidature à temps et à y joindre une enveloppe timbrée à votre adresse pont la réponse. Les animaux que vous exposez doivent être en pleine santé, d’une part, pour avoir une chance de gagner, et d’autre part, parce qu’ils risquent d’attraper des maladies en raison du stress occasionné par leur transport et leur changement d’environnement. Vérifiez que vous inscrivez bien les animaux dans la catégorie qui leur correspond. Si vous avez le moindre doute, demandez l’avis d’un spécialiste car vous risquez de voir vos concurrents disqualifiés à cause de ce type d’erreur. En général, il vous faut également régler la totalité des frais bien avant la clôture des inscriptions.

CONSEIL MALIN Il est conseillé d’assister à quelques concours avant d’exposer vos propres hamsters, afin de voir quels sont les critères souhaités. En général, les animaux sont montrés dans des « cages d’exposition » spécialement conçues pour ne pas distraire l’attention des juges. Ils peuvent être extraits facilement de ces « vitrines » pour être mieux examinés.

Il vous reste ensuite à préparer vos animaux de façon qu’ils soient à leur avantage. Les hamsters à poil long sont bien brossés et toute tache suspecte, en particulier sur les pelages clairs, est éliminée à l'aide d’un shampoing pour bébé — veillez à ne pas en laisser couler dans les yeux de l’animal. Au moment du concours, la fourrure doit être bien sèche. Pour ce qui concerne les hamsters à poil court, les satins en particulier, au cours de la semaine qui précède l’exposition, frottez le pelage quotidiennement à l’aide d’un tissu de soie, ce qui va le rendre encore plus luisant. Vérifiez également l’état des cages d’exposition : en parfait état, elles mettront vos rongeurs en valeur.

Déroulement du concours

Il est préférable de transporter votre hamster dans un panier, plutôt que dans sa cage d’exposition, car il vous est possible de l’installer sur de la litière, A qui lui sert de nid temporaire. Vous transférez le petit animal dans sa cage lorsque celle-ci est prête — vous y avez étalé quelques copeaux (la litière pour chat est préférable dans le cas de rongeurs à poil long). Les organisateurs vous indiquent quand il vous faut préparer le concurrent à être examiné. Vous ne devez fournir ni eau ni nourriture avant que les juges ne soient passés.

LE SAVIEZ-VOUS ? Bien que la mue puisse occasionnellement empêcher votre hamster de participer à un concours, certains défauts entraînent une exclusion définitive : des oreilles abîmées ou tordues, ainsi que des griffes souffrant des mêmes déformations, entrent dans cette catégorie. Toutefois, ces caractéristiques, dues à des blessures, ne se transmettant pas à la progéniture, vous pouvez donc, bien sûr, utiliser les animaux ainsi écartés pour l’élevage. De même, les spécimens dont la couleur ou les marques sont rejetées pour l’exposition font néanmoins des animaux de compagnie délicieux.

Essayez d’arriver en avance, afin de préparer le hamster à être étudié et à lui laisser le temps d’apaiser son anxiété. Vous le posez légèrement en hauteur sur un morceau de treillis au cadre de bois, ce qui permet aux juges d’inspecter le dessous de son corps, la couleur de la fourrure, en particulier. Après son utilisation, le treillis est soigneusement désinfecté pour éviter tout risque d’infection. Les hamsters ne sont pas évalués par comparaison avec les autres animaux, mais en fonction d’un « standard idéal » décrit pour chaque variété ; l’individu qui récolte le plus grand nombre de points est le vainqueur.

Ce n’est qu’en assistant à des concours que vous pouvez savoir quelles sont les caractéristiques considérées comme souhaitables par les juges – nuances de couleurs, marques —, ce qui vous permets ensuite de les élaborer chez vos animaux, si vous en pratiquez l' élevage.

Le hamster, bête de concours

Un certain nombre de caractéristiques distinguent le hamster digne de concourir de ses homologues :

Type

La distance entre les yeux de l’animal est identique à la longueur de la tête, tandis que le museau ne s’effile pas progressivement, mais s’interrompt brusquement. Le corps, large, présente un aspect très sain (les juges ne se laissent pas tromper par des spécimens obèses dont la peau, au lieu d’être bien tendue, pend de chaque côté du corps).

Taille

Les hamsters de de compétition tendent à être plus volumineux que ceux servant d'animaux de compagnie, mais les juges tiennent compte du fait que les femelles sont en général, plus grosses que les mâles. La tête s’orne d’yeux proéminents et d'oreilles développées, intactes et bien dressées.

Couleur, marques et type de pelage

Ils doivent se rapprocher au maximum des caractéristiques standard de la variété concernée. Lorsqu’il s'agit de spécimen d'une variété nouvelle, il arrive que l'un des éléments soient excellent, tandis que les autres laissent à désirer, car il faut souvent plusieurs générations d'animaux pour obtenir une combinaison de tous les traits désirables.

Aspect et état de santé

Lorsque la compétition est « serrée », ces éléments peuvent faire pencher la balance en faveur de la victoire. Une fourrure propre et luisante est essentielle, ainsi qu'une épaisseur de pelage régulière.